Archive

To be or not to bee, février 2019

Un programme de musique vocale anglaise, avec des œuvres baroques en regard d’autres modernes.
Henry Purcell, John Blow, William Byrd, Vaughan Williams, Charles V. Stanford… rencontreront  le temps d’un concert Benjamin Britten et Mátyás Seiber

Avec Gaétan Jarry au continuo.

Notez vite les dates de nos trois prochains concerts :
samedi 9 février 2019 au Temple de Port-Royal, Paris 13e,
situer sur le plan
et dimanche 10 février (après-midi) au Temple de Versailles
, situer sur le plan
jeudi 14 février au Temple de la Petite Étoile à Levallois-Perret, situer sur le plan

1 clic pour profitez des PRÉVENTES À 13 €

 

Read More →

God save the jazz, juin+sept 2018

God save the jazz

Un concert aux accents jazz et pop : Olivier Delafosse entraîne le Chœur de chambre de Paris sur la voie (voix?) des musiques… so cool !
Au cœur de notre programme :
« A little jazz mass » de Bob Chilcott
accompagnée par Bruno Rougevin-Baville (piano), Anaël Noury (batterie) et Damien Fior (contrebasse).
Et au programme également, des compositions de Ward Swingle et d’autres stars aussi célèbres que Michael Jackson ou John Lennon

Si vous n’avez pu assister à nos concerts de juin, notez notre prochain RV  pour écouter ce programme :
jeudi 13 septembre
Temple de Pentemont
106, rue de Grenelle 75007
Profitez des maintenant des billets en ligne et à tarif réduit sur weezenvent

Preventes

 

Pour mémoire, le Chœur a chanté ce programme lors de 3 concerts en juin 2018 :
samedi 2 juin à l’église Saint-Joseph Artisan (75010)
jeudi 9 juin au Temple de Port-Royal (75013)
jeudi 21 juin  (Fête de la musique) à l’église Sainte-Geneviève (Asnières s/Seine, 92)

 

 

Read More →

Lamentations joyeuses et complaintes langoureuses, mars 2018

Lamentations joyeuses et complaintes langoureuses

Sur un thème aux accents douloureux des œuvres de compositeurs d’époques anciennes et modernes nous proposent des climats variés.
Dans ce programme les plaintes d’Antonio Lotti, Josquin Desprez et Johann Hermann Schein feront écho à des complaintes plus humoristiques de Nicola Giosmin et d’autres encore !
Accompagnement du Chœur par Gaétan Jarry (continuo)

Après 3 concerts  à Paris en février 2018 :

Un concert en mars (si vous avez manqué nos concerts parisiens de février) :
dimanche 11 mars à 18h
• au Temple de Meudon
14, rue du bassin (92)

Participation 15 €, TR 10 €, étudiants 5 € et moins de 18 ans gratuit
Renseignements et réservations en écrivant à pleinjeu arobase free.fr 

Read More →

O magnum mysterium, juin et septembre 2017

O magnum mysterium – Miroir sacré

Dans la continuité d’autres programmes « Miroirs » déjà initiés et donnés en concert par le Chœur de chambre de Paris, Olivier Delafosse pour ce programme met en regard sur un même thème des œuvres de compositeurs d’époques anciennes et modernes :
ainsi Lotti, Victoria et Josquin des Préz côtoieront pour ce concert Duruflé, Lauridsen…
Accompagnement du Chœur par Edgardo Campos-Seguel (continuo orgue positif )

Après 3 concerts en juin (à léglise Saint-Joseph Artisan, Paris 10e, à la chapelle de l’hôpital Saint-Louis, Paris 10e et à la  Maison du Tilleul Argenté à Chelles – concert offert aux résidents de l’Ehpad et à leurs familles), le Chœur est heureux de chanter à nouveau ce programme
dans le cadre des Journées du Patrimoine :
dimanche 17 septembre 2017
à 17h30
à l’église Saint-Jean Porte Latine d’ANTONY
(RER B « les Baconnets » situer sur le plan)
Il s’agira du concert de clôture de l’année du cinquantenaire de cette église, érigée en 1967 sur les plans de l’architecte Pierre Pinsard.
Cette église sera l’élément phare de la journée du patrimoine à Antony (inauguration d’une borne historique, conférence, animation, etc.)

Précisions : Saint-Jean Porte Latine est le Saint patron des gens des métiers du livre (imprimeurs, relieurs, typographes… ) et Pierre Pinsard a commencé sa vie d’artiste par de la décoration, de l’illustration avant de venir à l’architecture. (Sur le site créé tout récemment par son fils, on trouve une conférence « architecture et musique » donnée à l’académie française.)

L’ensemble choral Diaphonie assurera avec le Chœur de chambre de Paris une partie de ce concert
organisé par l’association « Musiques et chansons » avec le soutien de la Ville d’Antony et de la Fondation Sainte-Geneviève.

Read More →

25, 26 février et 4 mars 2017

Chers romantiques allemands…

Programme autour d’œuvres de Brahms, Schubert et Schumann
composé de pièces accompagnées au piano par Ariane Gendrat et d’œuvres a cappella.

samedi 25 février 2017, 20h30 au Temple de Pentemont, Paris 7e (voir l’accès)
dimanche 26 février 2017, 15h  à Notre-Dame du Liban, Paris 5e (voir l’accès)
samedi 4 mars 2017, 20h30 a l’Église réformée de l’Annonciation, Paris 16e (voir l’accès)
Erratum : une erreur d’adresse s’est malencontreusement glissée sur certains tracts distribués :
l’adresse de l‘Église réformée de l’Annonciation est bien 19, rue Cortambert, Paris 16e

Prix des places :
16
en tarif plein
12 €
en tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emploi)

DÈS AUJOURD’HUI, PROFITEZ DES PRÉVENTES À 12 €  !
Pour cela il vous suffit de téléphoner à Catherine au « zéro six » 76 87 12 57
ou de contacter l’un des choristes de votre connaissance qui fera l’intermédiaire

Le Chœur pour ce programme reçoit le soutien de

 

DANS LE DÉTAIL DU PROGRAMME :
Schubert D 439 An die Sonne, D 809 Der Gondelfahrer (pour voix d’hommes)
Brahms  Op. 74 (Motet) Warum ist das Licht gegeben dem Mühseligen? et Op. 92,  Op. 42 (Abendständchen/Vineta /Darthulas Grabesgesang),  Op. 112 (Sehnsucht / Nächtens)
Schumann  Op. 114 3 chœurs (pour voix de femmes) Nänie /Triolett /Spruch ainsi que l’ Op. 29 Zigeunerleben
Ariane Gendrat interprétera également pour vous des œuvres pour piano seul

Read More →
Poésie-concert autour de Rilke, février 2016

La nature d’un poète • février et novembre 2016

Le Chœur de chambre de Paris sous la direction d’Olivier Delafosse
sera accompagné pour ce programme « poésie-concert »
de Sandrine Dussault, comédienne
et d‘Ariane Gendrat, pianiste
et vous y découvrirez une création pour le Chœur de chambre de Paris de Vincent Guédon (sur un texte de Rainer Maria Rilke)

……

« Rentrez en vous-même. Cherchez la raison qui, au fond, vous commande d’écrire. […] Creusez en vous-même jusqu’à trouver la raison la plus profonde. […] Et si de ce retournement vers l’intérieur, de cette plongée vers votre propre monde, des vers viennent à surgir, vous ne penserez pas à demander à quiconque si ce sont de bons vers. Celui qui crée doit être son propre univers, et trouver tout ce qu’il cherche en lui et dans la nature à laquelle il s’est lié. »

……

Franz Kappus n’a pas vingt ans lorsqu’il décide, en 1903, d’écrire à son aîné, auteur certes jeune (Rilke a 27 ans) mais jouissant déjà d’une certaine notoriété. Ce sont d’abord les doutes de ce jeune élève officier que l’on entend à travers cette correspondance. Le jeune épistolier s’adresse au poète comme à un confident susceptible de l’aider à surmonter l’alternative qui le tenaille: la carrière militaire ou les risques de la poésie.

Le succès des Lettres à un jeune poète tient certainement à cette dimension quasi universelle de la réflexion du poète. Rilke explore la raison intime qui détermine les choix d’existence que tout un chacun peut découvrir en soi. La création artistique incarne, sous la plume de Rilke, l’acceptation de ce que l’on est véritablement. La poésie apparaît comme saisie authentique du monde, comme expression d’une expérience vécue et assumée: expérience de la solitude et de sa maîtrise intelligente, de l’amour, de la tristesse, de la mélancolie, de ses conflits intérieurs, au cours duquel chacun s’efforce de tendre vers sa propre maturité.

……

PROGRAMME

Œuvres chorales sur des poèmes de Rilke de Brahms, Elgar, Ligeti, Hindemith, Lauridsen
création chorale sur un poème de Rilke de Vincent Guédon
et citations des Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke.

 

……

ET POUR MÉMOIRE
Concert du samedi 6 février 2016 • 20h30

à la CHAPELLE NOTRE-DAME DES ANGES
102 bis, rue de Vaugirard, Paris 6e
(métro Saint-Placide ou Montparnasse), situer sur le plan.
Tarif normal  le jour du concert : 18 €  Tarif réduit et préventes : 12 €

BON À SAVOIR
Si vous le préférez vos places (achetées en prévente) peuvent être mises à votre disposition à l’entrée du concert le 6 février
et enfin, vous pouvez aussi bien sûr vous adresser à l’un des choristes de votre connaissance pour qu’il soit le relais de votre commande.
……

Concert du dimanche 7 février 2016 • 17 h
MAISON HEINRICH HEINE / CITÉ INTERNATIONALE,
27 C, boulevard Jourdan, Paris 14e
(RER B ou T3 : Cité universitaire), situer sur le plan.
Voir les tarifs sur le site de la Maison Heinrich Heine


tract de février 2016

Concert du samedi 26 novembre 2016 • 20 h 30 

à Saint-Fargeau-Ponthierry (où habite Vincent Guédon, auteur pour ce programme d’une création pour le Chœur de chambre de Paris sur un texte de Rilke) à l’Espace culturel 26 couleurs (Salle Catherine Deneuve) rue Pasteur, 77310 Saint-Fargeau-Ponthierry
Voir le programme Espace 26 couleurs
Voir l’affiche de ce concert


Read More →

I feel Goude • juin 2015

Écartelé entre de multiples tendances et directions sonores, de nombreuses conceptions philosophiques de la
musique, le xxe siècle a initié pour le compositeur un vent de liberté de choix du matériau et de la forme d’une œuvre.
Après des siècles privilégiant tantôt l’harmonie, tantôt le contrepoint ou le rythme, c’est dorénavant le son lui-même qui devient central, sa force de vibration, son impact organique.
Ainsi des compositeurs comme Alfred Schnittke, Arvo Pärt ou Jean-Philippe Goude révèlent dans leurs œuvres cette puissante matière vocale rayonnante notamment en s’émancipant d’un texte chanté, tel un instrument à vent, dans un espace-temps intemporel, bien loin des schémas habituels de la musique savante.
Cela n’empêche pas un Maurice Ravel ou un Petr Eben hier, un Nicola Giosmin aujourd’hui de jongler encore et toujours avec les mots, les rythmes et les formules mélodiques, curieux qu’ils sont d’enrichir
encore la poésie sonore du verbe.
Avec Jean Michel Davis, vibraphone

Ce que Jean-Philippe Goude dit de Cantilène :
cette pièce méditative tourne autour du motif de cinq notes exposé par le chœur dès son entrée [do, ré », mi », fa, miG].
Le vibraphone y tient le rôle d’un bourdon comme pour rappeler l’origine médiévale et profane de cette forme.
La nature harmonique ambivalente de ce motif se dévoile par différentes harmonisations et strates. Puis, alors que le chœur semble s’échapper vers un ailleurs, le vibraphone vient à son tour exposer et conclure par le motif initial.
Cantilène est une commande qui m’a été faite par le Chœur de chambre de Paris.

ARVO PÄRT (1935?-) Solfeggio
THOMAS JENNEFELT (1954?-) Fem Motetter
Bön (Prière)
MAURICE RAVEL (1875?-1937) 3 chansons
Nicolette • Trois beaux oiseaux de Paradis • Ronde
NICOLA GIOSMIN (1976?- ) Définitions de la passion
Soyons fous?! • Épitaphe • L’éternité
ALFRED SCHNITTKE (1934-1998) Voices of nature
JEAN-PHILIPPE GOUDE (1952?-) Cantilène
Commande du Chœur, création le?19 juin 2015
PETR EBEN (1929-2007)
Zauberspruch den Liebsten zu beschwören (Formule magique pour ensorceler son bien-aimé)

Read More →

Brahms is Bach • février 2015

Après le cycle « Contrastes » initié en juin 2014, le Chœur avec le programme « Brahms is Bach » entame une série de « Miroirs » dans lesquels viendront se refléter, se confronter ou s’allier deux esthétiques en apparence lointaine.
Johann Sebastian Bach est l’un des plus savants musiciens de l’histoire de la musique occidentale. Sa science de la composition, sa capacité d’invention et de combinaison sont uniques. Au carrefour de différentes traditions musicales, héritier de cinq siècles de polyphonie, J. S. Bach grâce à son puissant esprit de synthèse a su élaborer sa propre grammaire : le contrepoint.
Un siècle après la mort de ce grand compositeur, Johannes Brahms, alors âgé de 22 ans, décide de se mettre à l’étude minutieuse et systématique des maîtres du passé et, à une époque où ce n’était pas monnaie courante, il s’initie à la musique ancienne, dont celle de J. S. Bach ; de là sans doute son goût du contrepoint et son surnom de « restaurateur de la musique allemande ».
avec Marie Schwob, harpe Adrien Desveaux, cor, Florian Bellon, cor

J.- SEBASTIAN BACH motet BWV 227
Jesu, meine Freude (Premier choral)
JOHANNES BRAHMS? motet op. 74
Warum ist das Licht gegeben dem Mu¨hseligen?
J.-SEBASTIAN BACH motet BWV 227
Jesu, meine Freude
Gute Nacht, o Wesen
BENJAMIN BRITTEN Interlude
JOHANNES BRAHMS? op. 74 Quatre chants (Chœur de femmes, 2 cors et harpe)
1. Es tönt ein voller Harfenklang • 2. Lied von Shakespeare • 3. Der Gärtner • 4. Gesang aus Fingal
JOHANNES BRAHMS? Op. posthume, Missa Canonica
Sanctus • Benedictus • Agnus Dei
J.- SEBASTIAN BACH motet BWV 225
Singet dem Herrn ein neues Lied
Alles, was Odem hat lobe den Herrn, Halleluja!
J.-SEBASTIAN BACH motet BWV 227
Jesu, meine Freude (Dernier choral)

Read More →
CCP et CIF requiem Duruflé

Duruflé • avril 2013

Réunir deux chœurs pour réaliser un concert est 
à la fois un pari et une expérience unique, comparable 
à un voyage où tout est possible. Pour les membres 
du chœur, il y a rencontre, émulation, et émotion 
à faire partie pour cette occasion d’un grand ensemble 
où l’on est porté par un volume sonore plus important. 
Aussi une telle expérience demande à chacun une faculté d’adaptation non négligeable face à deux directions musicales. Du côté des chefs de chœurs c’est une 
rencontre amicale et un échange enrichissant à travers 
la recherche de l‘identité d’un projet.

Chanter ou écouter le Requiem de Maurice Duruflé 
est toujours un événement : chef-d‘œuvre de la musique française de la première moitié du XXe siècle (1947), 
il a la grande force d’allier l’inspiration mélodique 
grégorienne aux couleurs sonores infinies du grand orgue.
Les mélodies grégoriennes sont souvent reproduites presque textuellement (Introït, Agnus Dei, Lux aeterna, 
In Paradisum). Elles peuvent aussi être mélodiquement modifiées comme dans le Pie Jesu confié à la voix de mezzo solo. Dans le Sanctus, le thème grégorien est d’abord reproduit et harmonisé pour les 3 voix féminines pour se prolonger en un puissant crescendo.

Sarah Soularue (orgue)
Virginie Fouque (mezzo)


Choral varié
sur le thème du Veni Creator pour orgue op. 4
MAURICE DURUFLÉ 1902-1986 

Litanies à la Vierge noire pour chœur de femmes et orgue
FRANCIS POULENC 1899-1963

Quatre petites prières de Saint-François d‘Assise
pour chœur d’hommes a cappella
FRANCIS POULENC

Quatre motets sur des thèmes grégoriens
pour chœur a cappella

MAURICE DURUFLÉ
Ubi caritas
Tota pulchra es (pour voix de femmes)
Tu es Petrus
Tantum ergo

REQUIEM op.9
MAURICE DURUFLÉ

Read More →
CCP REGINA COELI dec2012_500x705

Regina coeli • décembre 2012

Le programme Regina Cœli  permet de découvrir de multiples facettes de la musique sacrée en France à l’époque baroque :

– Tout d’abord des motets composés sur des psaumes :
Nisi Dominus, Laudate pueri Dominum et Jubilate Deo. Chez Charpentier, ces pièces sont influencées par la musique italienne, tout comme dans ses « histoires sacrées »  (le sacrifice d‘Abraham, Judith, le reniement de Saint-Pierre) où le compositeur emprunte à l’opéra certaines constructions – alternance entre duos de solistes
et chœurs, intermèdes instrumentaux, etc.

– Deux des œuvres interprétées sont des “quinque”
ou pièces à cinq voix : Laboravi de Rameau, en écriture fuguée, et Transfige dulcissime Jesu de Charpentier.
Celle-ci est une grande fresque musicale en plusieurs mouvements enchaînés, sur un texte de dévotion non biblique, écrit par un homme d’église contemporain du compositeur.

– Enfin, la pièce de Delalande, Regina cœli, qui clôt le programme, est, à la manière de Lully ou de Dumont la miniature d’un grand motet à la française, davantage destiné à la pompe royale qu’à l’expression de la foi catholique.

 

Soprano Antonine Bacquet
Haute-contre Bertrand Dazin
Taille Damien Roquetty
Basse François Joron
Orgue positif Anne-Marie Blondel
Basse de viol Marie-Françoise Bloch
Théorbe Isabelle Auneau
Violons Paul Monteiro et Augustin Lusson

 

Read More →